AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
(pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.
ouverture du forum le 03/11/2012
SOIREE CHATBOX DANS LA SOIREE DU DIMANCHE 11 NOVEMBRE - venez nombreux !

Partagez | 
 

 (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



" L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire. "

Messages : 37
Âge : vingt-neuf ans
Activité : chirurgien pédiatrique

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 17:03

Citation :
“A PERSON OFTEN MEETS HIS DESTINY ON THE ROAD HE TOOK TO AVOID IT ”
Il n'y avait pas une seule personne au monde qui n'ignorait pas Canaan Hume aujourd'hui. Tout d'abord, Callum l'avait esquivé avec brio à l'hôpital. Ensuite, les sms qu'il avait envoyé dans la journée ne trouvaient toujours pas de réponse. Ah si. Chaz lui avait répondu. Mais il était resté si évasif dans sa réponse, comme à son habitude, que cela n'avait pas beaucoup aidé le jeune chirurgien. Cependant, la personne qui l'inquiétait le plus, c'était Gloria. Cela faisait plus d'une semaine qu'il n'avait pas eu de nouvelles. Il avait tenté de la joindre par tous les moyens mais rien n'y faisait. Elle ne répondait ni aux coups de fils, ni aux sms. Elle n'avait même pas répondu lorsqu'il s'était pointé chez elle à l'improviste. C'était vraiment perturbant pour lui. Ils se connaissaient depuis toujours et ils ne restaient jamais bien longtemps sans se parler. Même lors des périodes les plus sombres de leurs vies respectives, ils en discutaient, refaisaient le monde ensemble et retrouvaient le sourire. Le pauvre Canaan ne comprenait vraiment pas ce qu'il avait fait de mal. Mais pour mériter un tel traitement, cela devait être grave. Sa journée de boulot avait été difficile aujourd'hui tellement il se posait des questions. Alors, en sortant de l'hôpital, il en conclut qu'un bon verre au pub Irlandais d'en face lui ferait le plus grand bien. D'ailleurs, vu l'heure qu'il était lorsqu'il termina sa garde, il était quasi certain de croiser quelqu'un qu'il connaissait. Lorsqu'il pénétra dans le bar, il entendit les rires et les chants des personnes présentes. Déjà, ça lui redonnait le sourire. Cependant, lorsqu'il reconnut le rire de Gloria, il tourna violemment la tête. C'était bien elle. Un homme un peu trop louche au goût de Canaan avait déjà sa main sur la cuisse innocente de la demoiselle. Peut-être pas si innocente au vu de la tenue qu'elle arborait ce soir. Canaan connaissait les travers de la jeune femme. La voir dans un tel état l'agaçait profondément. Elle semblait plus saoule que tous les piliers de bar réunis. Sans se poser de questions, Canaan avança vers la demoiselle et sa conquête du soir. Il resta planté à ses côtés, sans un mot, sans un sourire sur le visage. Son visage n'était pourtant pas vide d'expressions. Au contraire, n'importe quel idiot aurait pu y lire sa colère et sa déception.


_________________
And in the end, the love you take is equal to the love you make.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



VOUS ETES TOUS DES ANIMAUX

Messages : 10
Âge : 23 yo
Adresse : Little Crescent
Activité : Etudiante en littérature et serveuse dans un café

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 17:52

“And know, I need to know, is this real love? Or is it just Madness keeping us a float. ”
Assise sur le banc de la fac, j’avais un mal de crâne abominable. J’avais trop fait la fête, la veille. Ma collègue de classe ne cessait de baragouiner à propos d’un mec qu’on avait croisé la veille. Quand elle se tourna vers moi pour me demander mon avis, je faillis lui dire que je m’en fichais comme l’an quarante mais je préfère me taire et essayer de prendre des notes sur Rabelais. Mon portable se remit à vibrer et je sortis du sac en soupirant avant de voir que c’était Canaan. Va te faire mettre. J’appuyais sur la touche rouge avant de remettre le BlackBerry dans le sac. C’est la première fois que nous sommes restés aussi longtemps fâchés et c’est de ma faute en plus. Je veux dire je ne comprends même pas pourquoi je lui faisais la tronche. C’est vrai que je venais de rompre avec mon petit-ami (avec qui j’étais depuis Mathusalem) et j’suis allée me jeter dans ses bras comme s’il était mon prince charmant. Je suis pathétique. Quand le cours se termina, je me levais pour prendre mon sac et rentrer chez moi me changer en espérant ne pas croiser ma mère. J’enfilai un minishort avec des collants en résille puis un décolleté assez plongeant pour chopper une énorme noisette de gel que je mis dans mes cheveux pour les ébouriffer avant quitter la pièce. Une fois au bar, j’enchainais les verres avant de prendre place près d’un ami à moi qui semblait vouloir devenir plus intime avec moi. Tous les mêmes décidément. Je sortis une cigarette que j’allumais quand mon regard capta une silhouette familière. « Fais chier. » Je jetai le mégot dans un cendrier avant de finir mon verre cul sec puis me lever pour me retrouver nez à nez avec mon ancien ami. « Qu’est-ce que tu veux Canaan ? T’as pas une poulette dont tu dois t’occuper ce soir ? »

_________________
Rose
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. © Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



" L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire. "

Messages : 37
Âge : vingt-neuf ans
Activité : chirurgien pédiatrique

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 18:12

Citation :
“A PERSON OFTEN MEETS HIS DESTINY ON THE ROAD HE TOOK TO AVOID IT ”
" Qu’est-ce que tu veux Canaan ? T’as pas une poulette dont tu dois t’occuper ce soir ? " Ca, c'est fait, comme on dit. Il venait de se manger ça en pleine tronche et il ne s'y attendait vraiment pas. Pendant de longues secondes, la bouche entrouverte, il resta à la regarder, comme s'il s'attendait à ce qu'elle explose de rire et lui dise qu'elle déconnait. Mais sur le visage de son amie, il ne lisait que la haine et le dégoût ce qui le blessa encore plus que ses mots. Franchement, il ne savait absolument pas quoi répondre à une telle attaque. Dans l'idéal, il aurait fallu qu'il l'isole pour qu'il puisse lui parler plus calmement. Au vu de l'état d'ébriété de la miss Williams, elle n'accepterait jamais de le suivre. Et il n'utiliserait pas la force avec elle. Cela ne servirait un rien. Certains des potes de soirée de Gloria commençaient déjà à regarder Canaan d'un mauvais oeil. Pourtant, il fallait bien qu'il arrête de se la jouer film muet et qu'il parle à la brunette. " Alors c'est ça ? " Il laissa un long silence. C'était comme s'il venait de se parler à lui-même. Les sourcils froncés, il continua : " Qu'est-ce qui t'emmerdes, en fait ? Parce que tu sais, l'autre soir, quand t'as sonné chez moi, je l'aurais virée ma poulette comme tu le dis. Je ne suis pas idiot, j'ai vu que tu allais mal. " Il soupira et leva les yeux au ciel. " Alors si tu m'en veux parce que je n'ai pas pu écouter tes problèmes, je suis désolé. Mais arrête juste de jouer à la gamine égocentrique avec moi. " Sans le savoir, Canaan avait tout faux, encore une fois. Mais dans le fond, comment pouvait-il savoir que ce qu'éprouvait Gloria était de la jalousie ? Jamais ils n'avaient été question de jalousie entre eux. Jamais Canaan n'avait montré un signe de jalousie lorsque Gloria sortait avec des hommes. Il ne lui avait même jamais avoué à quel point il détestait son petit ami du moment. Alors oui, il était bien loin d'imaginer ce qui se tramait dans la tête de Gloria.

_________________
And in the end, the love you take is equal to the love you make.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



VOUS ETES TOUS DES ANIMAUX

Messages : 10
Âge : 23 yo
Adresse : Little Crescent
Activité : Etudiante en littérature et serveuse dans un café

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 18:26

“And know, I need to know, is this real love? Or is it just Madness keeping us a float. ”
Debout face à lui, je le fixai sans détourner le regard avec une certaine haine, un dégoût même. Le monstre tiraillait mes entrailles, une vipère mangeait mes intestins et je serais les dents, les poings, je ne savais plus comment réagir tant mon être tout entier était en feu d’être en face de lui. « Quand on sera grands, on se mariera. » Il avait ri sans comprendre que j’étais sérieuse. Quand je l’avais vu avec cette femme, quand j’avais entendu sa voix, j’avais eu le cœur brisé. Incapable de tomber amoureuse d’un autre, incapable d’avancer tant qu’il serait dans ma vie. Comme d’habitude, il avait tout faux. Je ne sais pas si c’est l’alcool ou le fait que je lui en voulais pour quelque chose qu’il ignorait et je ne voulais même pas lui expliquer. Ce n’est que quand il m’insulta de « gamine égocentrique » que je restais sans voix. Mes joues furent vite maculés d’eau, des larmes grosses comme des perles et cette fois-ci je détournai le regard tant sa vue m’insupportait. Puis, ma main se leva plus vite que l’éclair et s’abattit sur sa joue. Je reculai un peu. Jamais, je ne l’avais giflé avec autant de violence. « Va-t’en Canaan. Je ne veux plus te voir, je ne veux plus te parler. JAMAIS. Va voir tes pouffes. » Pauvre petite chose au cœur brisé. Je me tournai vers amis qui me fixaient réellement choqués avant que je ne tourne les talons. J’avais besoin d’air. Les mains enfouies dans mes poches, je quittais le bar pour me poster devant et sortir une cigarette. Je fumais trop. Funeste présage.

_________________
Rose
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. © Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



" L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire. "

Messages : 37
Âge : vingt-neuf ans
Activité : chirurgien pédiatrique

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 18:44

Citation :
“A PERSON OFTEN MEETS HIS DESTINY ON THE ROAD HE TOOK TO AVOID IT ”
Oui, comme toujours, il avait tout faux. Il réfléchissait comme un homme, quoi. Il ne cherchait pas à voir plus loin que le bout de son nez. Et cela semblait toujours lui retomber dessus. Sans doute était-il trop naïf. Lorsque la gifle s'abattit sur sa joue, il se demandait encore le pourquoi de cette baffe. Décidément, il devait être bien trop fatigué pour réfléchir plus. Malgré les rires et la bonne humeur dans le bar, beaucoup de personnes se retournèrent pour "admirer" la scène. Canaan se massa doucement la joue, elle y avait été fort. La violence de ce geste témoignait de toute la haine qu'elle lui témoignait en cet instant. Lorsque des larmes s'échappèrent de ses beaux yeux noisette, Canaan eut l'envie de la protéger, comme il l'avait toujours fait. Mais aujourd'hui, c'était lui qui la faisait souffrir et il ne savait pas comment arranger ça. Elle lui échappa. Elle se glissa hors du pub bondé de monde, laissant Canaan à ses pensées les plus profondes. Durant quelques minutes, il s'assit sur une chaise, l'air pensif. Bien sûr qu'il allait la rejoindre dehors. Il la voyait à travers la vitre, en train de fumer. Il détestait cette manie chez elle d'allumer une clope dès qu'elle allait mal. Canaan avait deux choix : soit il fonçait dans le conflit et montait lui aussi sur ses grands chevaux, soit il tentait d'apaiser les choses. Il ne savait absolument pas comment aborder la chose. Il n'avait jamais vu Gloria en colère contre lui à ce point. Il se leva tout de même, ne voulant pas laisser le plaisir à Gloria de lui filer entre les mains. L'air frais lui fit le plus grand bien. Il resta silencieux quelques secondes : " Gloria... " murmura-t-il. " Il faudrait juste que je sache ce que j'ai fait pour te mettre dans un état pareil. " C'était sans doute pas la phrase à prononcer. Mais il s'en moquait. Il voulait tenter de débloquer le truc, mais cela aller sans doute être difficile. " Après, si tu ne veux plus jamais me parler, il va falloir qu'on apprenne la langue des signes. Parce qu'une semaine sans te parler, c'est déjà pas évident, alors toute une vie, ça semble quand même beaucoup, non ? " Il ne put s'empêcher de rigoler légèrement, bien qu'il sentait toute la gêne et la tension qu'il y avait entre eux en cet instant.

_________________
And in the end, the love you take is equal to the love you make.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



VOUS ETES TOUS DES ANIMAUX

Messages : 10
Âge : 23 yo
Adresse : Little Crescent
Activité : Etudiante en littérature et serveuse dans un café

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 19:30

“And know, I need to know, is this real love? Or is it just Madness keeping us a float. ”
Pauvre petite fille insignifiante. Abrutie. Oui, je suis une abrutie. L’air frais me fait descendre un peu le taux d’alcoolémie que j’ai en moi. Heureusement que j’ai pris un taxi pour venir parce que je suis quasi certaine que j’me serai foutue en l’air si j’avais pris la voiture. Je suis en train de me maudire intérieurement. Ça fait des années que nous sommes amis, voisins et il ne se doute réellement de rien. Bon certes, il y a une grosse différence d’âge. Je ne suis qu’une gamine à ses yeux. J’ai envie de me cacher dans mon trou de souris tellement je déteste ce que je viens de faire. Mais vas-y aussi pauvre imbécile, clame-lui tes sentiments en prenant un mégaphone. « Crétine. Bouffonne. » Il fait réellement froid dehors. Je sens mes mains se refroidirent tout comme mon cœur. Mon pauvre conte de fées qui vient de s’effondrer. Moi qui me faisais déjà tout un film de nos retrouvailles. Il porterait une armure, serait sur son cheval et me ferait monter comme une princesse même si je suis habillée comme une prostituée. C’est peut-être pour ça que j’ai froid. Une voiture s’arrête devant moi pour me demander combien c’est et je réponds par un immense doigt d’honneur, la clope au bec avant d’entendre la porte du bar claquer. Ma tête pivote instinctivement sur le côté et je vois mon ex-meilleur-ami (personne de mon cœur et toutes les niaiseries du monde) s’approcher de moi. « Fous-moi la paix le pot de colle. » Ouh, le méchant caractère. Je le vois commencer de calmer les choses et je hausse alors un sourcil avant de faire claquer ma langue. Signe d’agacement extrême. « T’es réellement con, tu le sais ça ? » Bon allez explique-lui. « Disons que si j’te fais la tronche, c’est parce que… ce que j’t’ai dit quand j’étais jeune. J’le pensais. Voilà. T’es content ? ALORS MAINTENANT BOUGE DE LA. » Il ajoute une ânerie et je me prends la tête entre mes mains tellement il me donne la migraine. « Tu m’fais chier. » Je prends alors mon sac pour lui taper à répétitions dessus. « Mais dégaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaages. J’viens d’humilier ma pauvre personne en t’avouant mes sentiments, laisse-moi déprimer en paix et coucher avec un illustre inconnu. Va retrouver ta pouffe du soir. » Je me mets même à lui mettre des coups de pied. Des fois, j’ai l’impression d’être un personnage de manga qui s’énerve.

_________________
Rose
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. © Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



" L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire. "

Messages : 37
Âge : vingt-neuf ans
Activité : chirurgien pédiatrique

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 19:45

Citation :
“A PERSON OFTEN MEETS HIS DESTINY ON THE ROAD HE TOOK TO AVOID IT ”
Canaan a l'étrange sensation d'être un lendemain de soirée et d'avoir encore la gueule de bois. Il aurait sans doute bien besoin d'un manuel pour comprendre le charabia de son amie. Certes, il l'a rarement vu aussi saoule, mais cela n'excuse en rien ce qu'elle est en train de lui dire. Pauvre Canaan, tu ne vois donc rien. Tu n'as jamais rien vu. Et tu ne vois toujours pas ce qui est devant tes yeux. Elle est là et elle se livre à toi. Elle jette son coeur entre tes mains d'idiot et toi, tu ne comprends toujours pas. Que faudrait-il qu'elle te dise pour que ton cerveau percute enfin. " (...) ce que j’t’ai dit quand j’étais jeune. J’le pensais. (...) Sur le coup, Canaan ne percuta vraiment pas. Il resta à la regarder s'énerver toute seule sur lui. D'ailleurs, il se prit des coups de sac à main, ce qui l'agaça au plus haut point. Quand elle était saoule, elle n'était vraiment qu'une gamine. Il détestait la voir agir ainsi. Surtout contre lui. Comment pouvait-il se rappeler de ce qu'elle lui avait dit des années auparavant ? Il n'attardait pas d'importance aux détails. Alors non, si elle ne lui rappelait pas précisément, il ne ferait jamais le rapprochement. Puis ce fut comme si le sol s'effondrait sous ses pieds. Les mots qu'elle prononça ensuite le rendirent fou. "(...) J’viens d’humilier ma pauvre personne en t’avouant mes sentiments (...) " Il la laissa lui mettre quelques coups de pieds puis il attrapa ses deux poignets avec violence, il n'avait pas le choix. Il la regarda droit dans les yeux : " Maintenant tu te calmes. Arrête de te donner en spectacle. Je te déteste quand t'agis comme ça. " Il est tellement nul de dire des choses comme ça. Pourtant, il serrait avec force les poignets de la demoiselle, si bien qu'elle arrêta de s'acharner sur lui. " Qu'est-ce que tu me racontes, là ? Qu'est-ce que tu me fais ? (...) Je crois que tu as vraiment trop bu. " Ce qu'il venait d'entendre l'avait perturbé et cela se voyait plus qu'il ne le voulait. Il était troublé et cela se voyait comme le nez au milieu de la figure.

_________________
And in the end, the love you take is equal to the love you make.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



VOUS ETES TOUS DES ANIMAUX

Messages : 10
Âge : 23 yo
Adresse : Little Crescent
Activité : Etudiante en littérature et serveuse dans un café

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 20:55

“And know, I need to know, is this real love? Or is it just Madness keeping us a float. ”
Les mecs, ils ne connaissent pas les sous-titres. Quand tu dis que tu veux qu’il aille retrouver sa pouffiasse c’est que tu ne veux pas, que t’es jalouse, que tu l’aimes, que tu trouves ses fesses sublimes – c’est le manque qui parle et l’alcool aussi – que tu veux te marier avec lui parce que c’est un véritable prince charmant mais non, il ne comprend pas. J’ai envie de me taper la tête contre le mur, de me balancer sous les roues d’une voiture ou de partir en courant en hurlant mais ‘laisse moiiiiiii abruti’. D’ailleurs, je lui ai demandé de me laisser. Mais il n’a pas envie. Tête de mule. « T’es qu’un mulet, finis-je par dire lasse, tu m’fais vraiment chier. » Comment ai-je pu le supporter depuis toutes ces années ? J’en sais rien. Peut-être parce que quand il sourit, j’ai l’impression que je vais défaillir. Alors, ce soir, tu ne me souris pas. Tu me lâches aussi. « JE NE ME DONNE PAS EN PESTACLE ABRUTI. » Maintenant voilà que je n’arrive plus à articuler le mot spectacle carrément. Je fais pitié. Je suis la honte de ma famille. « Tu m’énerves, tu m’agaces. Mais tu comprends pas que j’t’aime, que c’pour ça que j’veux pas qu’une demoiselle t’approche. Crétin, sale con, abruti, enfoiré, salaud… » Et j’en passes des vertes et des pas mûres. Je me débats comme je peux mais il me tient fermement les poignets. « Putain mais certes j’ai bu mais t’es con de pas t’en rendre compte. Pourquoi j’ai brûlé les photos ? Supprimée ton numéro – que je connais par cœur – et que j’veux plus te voir. PARCE QUE TANT QUE TU SERAS DANS MA TETE, JE POURRAIS PAS ALLER MIEUX. » Je décide alors de lui mordre le poignet avant de lui donner un immense coup de pied dans le tibia pour me dégager. « Tu m’saoules, tu m’énerves. Quand j’ai dit que j’voulais qu’on s’marie, j’le pensais et j’le pense encore. » Prenant conscience que je m’énerve, que je pleure comme un bébé, je pars en courant avant d’entrer à nouveau dans le bar et d’aller m’enfermer dans les toilettes pour m’y cloîtrer à double tour et me mettre à pleurer comme un bébé. Et vomir aussi. J’ai réellement trop bu. Glamour.

_________________
Rose
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. © Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



" L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire. "

Messages : 37
Âge : vingt-neuf ans
Activité : chirurgien pédiatrique

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 21:14

Citation :
“A PERSON OFTEN MEETS HIS DESTINY ON THE ROAD HE TOOK TO AVOID IT ”
Il avait le regard sévère, le Canaan. Il perdait toute sa douceur qu'il avait dans son métier avec les enfants. Pourtant, devant lui se tenait une enfant. Il n'y avait aucun autre mot pour qualifier Gloria ce soir. Et ça le rendait fou d'être incapable de la calmer. Il était son meilleur ami. Celui à qui elle se confiait, celui qui savait la faire rire lorsqu'elle allait mal. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, en perdant de son éclat dans le regard de Gloria, il se sentait comme un moins que rien. Plus elle lui disait de s'en aller, plus il s'accrochait à elle. En l'entendant parler, il ne savait plus s'il ne comprenait pas ou s'il ne voulait pas comprendre. Il n'avait peur d'une chose, dans le fond : qu'elle regrette ses paroles dès le lendemain matin. " PARCE QUE TANT QUE TU SERAS DANS MA TETE, JE POURRAIS PAS ALLER MIEUX. " Canaan était bien plus sensible qu'il ne le laissait paraître. Il se concentra bien fort pour ne pas se laisser submergé par l'émotion. Il la laissa déverser tout son venin sur lui, c'était une étrange façon de lui prouver qu'elle l'aimait. Il avait tant de choses à lui répondre pour lui faire sa contradiction. L'alcool agissait pour elle, c'était certain. Elle lui balançait des choses horribles en pleine face puis lui avouait l'aimer depuis toujours. C'en était trop pour le pauvre Canaan qui commençait à avoir mal au crâne. " Quand j’ai dit que j’voulais qu’on s’marie, j’le pensais et j’le pense encore. " Instantanément, sous la surprise, il avait lâché ses poignets si bien qu'à nouveau, elle lui avait échappé. Bien sûr qu'il la suivit. Il aurait été le plus idiot des hommes de ne pas la suivre. Il entendit le verrou des toilettes se refermer et il se laissa glisser contre la paroi. Peut-être seraient-ils capables de discuter s'ils ne se voyaient pas. Il l'entendit pleurer et évacuer l'alcool qu'elle avait ingurgité. C'était clairement la plus étrange déclaration d'amour qu'il avait vécu. " Ca va ? " demanda-t-il lorsque les sanglots s'espacèrent. " Tu sais, Gloria, vu comment tu te comportes ce soir, j'ai plus l'impression que tu me détestes. Je sais que les femmes sont compliquées, mais à ce point... " Il avait dit cela sur un ton ironique, espérant que cela détendrait un peu l'atmosphère. " Demain, tu vas regretter tout ce que tu as dit et moi, je serais là, comme un con à m'être fait des films. " C'était une déclaration à demi-mots. Comme quoi, les hommes aussi savent parler en codé.

_________________
And in the end, the love you take is equal to the love you make.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



VOUS ETES TOUS DES ANIMAUX

Messages : 10
Âge : 23 yo
Adresse : Little Crescent
Activité : Etudiante en littérature et serveuse dans un café

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 22:00

“And know, I need to know, is this real love? Or is it just Madness keeping us a float. ”
Je crois que toute cette agitation m’a donnée la nausée. J’ai l’estomac fragile à force de boire ou de manger n’importe quoi. Il faut que je sois raisonnable un jour mais j’ai une petite tendance à l’autodestruction et je suis en manque d’affection alors la bouteille est devenue ma meilleure et l’une de mes rares amies. Vodka, Tequila, ouais mais pas le whisky, ça sent trop fort et j’ai pris ma première cuite au whisky. Je passe mon temps à ingurgiter n’importe quoi. Au moins, je mourrais avec un syrose du foie. Je suis trop pessimiste moi. Mon état m’a poussée à confier tout mon amour à mon meilleur ami. Quelque chose allait se briser à jamais entre nous. Je songeais à un déménagement mais je ne pouvais pas. J’avais toujours ma mère et elle ne supporterait pas que je parte au loin. Elle me couve trop certes, nous avons une relation fusionnelle et je ne pourrais pas m’éloigner d’elle. Non, il faut couper tout contact avec lui, c’est bien mieux. Penchée au-dessus de la cuvette, je finis par rendre toute la boisson que j’ai bu ce soir avant de fondre encore une fois en larmes. Je suis une vraie fontaine ce soir dis donc. Je sèche mes larmes tandis que j’entends sa voix étouffée à travers la porte. Je me rapproche alors en essayant de chercher mon paquet de kleenex dans mon sac. « Super, j’ai la pêche, dis-je sur un ton sarcastique. » Je baisse alors la tête pour essayer de me calmer. J’ai l’impression d’avoir dessaoulé complètement même si ce n’est qu’une impression. « Je t’ai détesté pendant une semaine. De te voir avec cette… personne… ça m’a… fait mal. J’étais venue te voir parce que je venais de le trouver au lit avec quelqu’un. Ma meilleure amie à vrai dire. Et… je… je ne sais pas ce que je pensais. » Je mets ma tête contre la porte avant de souffler un bon coup. « Te faire des films sur quoi ? Tu me voies pas de la même manière. J’suis qu’une gamine à tes yeux. Pas le genre de nanas avec laquelle t’aurais envie d’avoir quelque chose. Et honnêtement, j’doute que tu sois capable de vivre quelque chose. J’te connais Canaan. Depuis trop longtemps. »

_________________
Rose
Dans le monde il n’y a pas d’un côté le bien et le mal, il y a une part de lumière et d’ombre en chacun de nous. Ce qui compte c’est celle que l’on choisit de montrer dans nos actes, ça c’est ce que l’on est vraiment. © Mzlle Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



" L'amour... il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. A partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire. "

Messages : 37
Âge : vingt-neuf ans
Activité : chirurgien pédiatrique

On en veut plus ✗
CONTACTS:

MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   Dim 4 Nov - 22:28

Citation :
“A PERSON OFTEN MEETS HIS DESTINY ON THE ROAD HE TOOK TO AVOID IT ”
Il fallait absolument que le jeu se calme. Il fallait qu'ils arrêtent d'agir comme des gamins. Ils avaient passé l'âge. Surtout lui, à l'aube de la trentaine. Et pourtant, il se retrouvait assis sur le carrelage dans les sanitaires d'un bar. Très adolescent comme comportement. Ou très hollywoodien. C'était bien le genre de truc que l'on voyait dans les comédies romantiques. " Super, j’ai la pêche " Okay, là, il avait envie de rire. Parce qu'elle était drôle sans le vouloir. Il savait pertinemment qu'il valait qu'il ravale son rire s'il ne voulait pas déclencher la troisième guerre mondiale. Il l'écouta donc parler avec attention. Il essayait d'imaginer les expressions de son visage et sans doute les larmes qui coulaient doucement sur ses joues. Il aurait voulu traverser cette paroi qui les séparait pour pouvoir la prendre dans ses bras et la bercer doucement pour la consoler. Mais désormais, il savait qu'il devrait faire attention à chacun de ses gestes et à leur possible interprétation. Elle n'avait pas tord en pensant que rien ne serait plus comme avant. Il avait atteint le point de non-retour, c'était certain. Alors c'était ça qu'elle avait voulu lui faire comprendre ? Qu'elle avait été jalouse de le voir en charmante compagnie ? Cela semblait presque irréel aux yeux de Canaan. " Et honnêtement, j’doute que tu sois capable de vivre quelque chose. " BAM, mange-toi ça dans la figure. Après qu'elle ait terminé de parler, il resta longuement silencieux. Surpris sans doute, et peut-être un peu vexé par ses dernière paroles. " T'as jamais ignoré que j'avais des femmes dans ma vie. Je ne te l'ai jamais caché. Alors c'était quoi la différence, cette fois-là ? Le fait d'en rencontrer une ? Je t'avoue que je pige pas. " Canaan avait toujours été un coureur de jupons et Gloria le savait pertinemment. Alors pourquoi cela la blessait-elle que aujourd'hui ? " Et s'il te plaît, arrête de faire les questions et les réponses. Qu'est-ce t'en sais que je te considère comme une gamine ? Rien. T'en sais rien. " Et il allait en venir aux dernières paroles qu'elle avait prononcé, celles qui l'avaient tant blessé : " T'as raison, je suis pas capable d'éprouver des trucs moi. Je suis insensible et je finirais vieux garçon. T'as la parfaite image de ton meilleur ami. " Oui, il était vexé et il avait l'impression que Gloria voulait lui faire payer pour des crimes qu'il n'avait même pas commis.

_________________
And in the end, the love you take is equal to the love you make.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(pv gloria) ∞ maybe i'll hit the road.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Astilbe Arendsii "weisse gloria"
» Paphiopedilum Gloria Naugle
» Question Maison - Emission du 02/12/09
» Expo de montres de poche
» Astilbe arendsii 'Weisse Gloria'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BLACKSHORE :: Brighton Road :: ● The dubliner-